Du crédit pas cher au taux négatif

Du crédit pas cher au taux négatif

Le financement est pas cher de nos jours, il est même historiquement bas en terme de taux d’intérêts à tel point que l’état français ainsi que d’autres pays de la zone Euro arrive à emprunter avec des taux négatifs. Que doit-on en penser ?

je pense que la bonne question à se poser c’est pourquoi un investisseur à priori sain d’esprit préfère prêter son capital à un état surendetté avec un taux négatif plutôt que de le laisser sur un simple compte bancaire qui ne lui coutera rien ou presque. En tant que financier dont finalement le métier est de gérer le risque il n’est pas interdit de penser qu’il préfère perdre un peu sur des taux négatifs plutôt que mettre en péril cet argent sur un compte bancaire, il paye en quelque sorte un prime d’assurance pour avoir la certitude de retrouver son capital d’une manière ou d’une autre…

Pour illustrer ces taux négatifs vous trouverez ci-dessous les courbes des taux (source Bloomberg et Agence France Trésor) en France pour les années 2013, 2014 et 2015.

Courbe des tauxNous voyons bien que sur la partie court terme inférieure à 5 ans les taux sont devenus négatifs.

Bon heureusement ce n’est pas la majorité des investisseurs qui ont ce comportement mais pour nous consommateur qui avons des projets d’achat ou d’investissement c’est une bonne nouvelle. Grâce à ces taux négatifs c’est toute l’échelle des taux de financement du crédit consommation au crédit immobilier en passant par le crédit personnel qui bénéficie des taux extrêmement bas. A cela s’ajoute une crise économique qui n’en fini pas et nous obtenons le cocktail idéal pour faire de bonnes affaires, c’est à dire des prix bas avec une inflation faible qui profite aux consommateurs et des taux d’intérêt bas également.

D’ailleurs nous retrouvons ces bonnes affaires actuellement dans le secteur de l’immobilier où les prix ont baissé et encore plus fortement dans certaines régions et où les taux sont au plus bas. Si vous vous lancez dans un projet de construction outre la négociation sur les prix qu’il est possible d’obtenir vu que les matières premières sont en baisse, le crédit travaux est pas cher.

De même dans le secteur de l’automobile les prix sont négociables malgré des prix affichés élevés et le crédit auto est pas cher, à tel point que l’on peut trouver des constructeurs qui proposent des taux zéro pourcent.

 

Partager...
Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someonePin on Pinterest

Les commentaires sont fermés.