Crédit consommation: Rejet du principe de fichage de la loi Hamon

Pour rappel, la loi Hamon qui englobait une centaine de mesure, pour équilibrer les relations vendeurs consommateurs, voulait avec le fichage, lutter contre le surendettement des ménages, noble intention, mais l’aspect fichage à quelques choses de dérangeant surtout de nos jours où les données sont si précieuses.

Les sages ont jugé que le fichage, qui concernait toutes les personnes dotées d’un crédit, quel qu’il soit, “crédit consommationcrédit auto, pret personnel….”.

Cette décision ne devrait pas faire polémique sachant que ce fichier qui aurait comporté beaucoup de données privées aurait pu être la porte ouverte à des dérives, cela aurait pu générer des risques de piratage de données personnelles, des abus mercantiles, car accessibles à de nombreuses personnes, employés des banques

Partager...
Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someonePin on Pinterest

Les commentaires sont fermés.