Les nouveaux taux d’intérêts de la rentrée

taux d'intérêt pas cher 2017

Après cette période estivale de stabilisation des taux d’intérêts, les taux des crédits à la consommation et immobiliers sont légèrement repartis à la hausse mais nous restons toujours dans des niveaux de taux extrêmement faibles pour l’instant.

Ce qu’il faut comprendre si on veut anticiper l’éventuelle hausse à venir c’est que les taux des OAT 10ans (Obligation Assimilable au Trésor, qui servent de référence au prêts immobiliers par exemple, sont repartis à la hausse depuis 1 an avec un sommet à 1,2% suivi d’une période de forte consolidation depuis le mois d’avril de cette année, le niveau actuel se situant à 0,7%. Le point le plus bas avait été atteint en mars 2016 à 0,1%. Donc donc l’instant ce taux de référence oscille entre 0,1 et 1,2% depuis presque 2 ans. Au delà de cette fourchette si les taux des OAT 10 ans dépassaient 1,2% nous pourrions craindre une nouvelle hausse de taux mais pour l’instant ce n’est pas à l’ordre du jour. En effet, les taux américain de la FED (Réserve Fédérale) qui servent de référence au marché mondial, le dollar étant toujours une monnaie de référence, semble se stabiliser à moyen terme selon les dernières prévisions des analystes et investisseurs.

Pour conclure cette mise au point du l’avenir de nos taux d’intérêts la probabilité d’une forte hausse ne semble pas à l’ordre du jour à court et moyen terme, hormis un évènement imprévu qui propulserait les taux à des niveaux stratosphériques, mais cette éventualité peu probable pour le moment.

Cette conclusion sur l’évolution des taux nous amène sur une probable stabilisation des taux des crédits immobiliers après un éventuel rattrapage par rapport à la hausse des OAT qui n’avait pas été totalement suivie par les taux immobilier. Nous sommes donc dans des fluctuations de taux qui dépendent plus de la politique commerciale à court terme des banques et des organismes de financement que du résultat d’une fluctuation de taux d’intérêts sur les marchés financiers. Ce que l’on peut dire au sujet de ces politiques commerciales c’est qu’historiquement la fin d’année n’est pas la période la plus propice aux taux discountés, mieux vaut attendre le nouvel an, mais il existe des exceptions pour les banques qui souhaitent conquérir de nouveaux clients. Donc n’hésitez pas à consulter nos offres de prêt immobilier moins cher si vous avez un projet acquisition ou de construction.

Quant au taux des crédits à la consommation, les taux d’appel restent extrêmement bas entre 1 et 2%, ils restent stables même si une petite hausse à moyen terme est probable. Donc si vous souhaitez souscrire un crédit auto pour votre nouvelle voiture ou un crédit travaux pour agrandir votre maison c’est toujours le bon moment de passer à l’action.

 

Partager...
Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someonePin on Pinterest

Les commentaires sont fermés.